Amour des animaux


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vaccins pour chats (partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nath
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 251
Localisation : Chicoutimi
Humeur : de bonne humeur si vous ête aussi de bonne humeur!!!
Date d'inscription : 20/03/2008

Question ou aide?
Primaire:
15/15  (15/15)
Énigme:
20/20  (20/20)
Passe-Question:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Vaccins pour chats (partie 1)   Ven 11 Avr - 9:06

Vaccins pour chats (partie 1)
Qu’est-ce qu’un vaccin?

Les vaccins contiennent un virus, une bactérie ou un organisme provoquant une maladie, mais qui a été tué ou modifié afin de ne plus causer la maladie. Les vaccins récents peuvent contenir des composantes issues du génie génétique qui sont dérivées de ces agents causaux. Lorsqu’ils sont administrés à un animal, les vaccins stimulent le système immunitaire du corps à fabriquer des cellules et des protéines (appelées anticorps) qui combattent la maladie. Bien que la protection procurée par les vaccins puisse être atténuée par une mauvaise santé ou une alimentation déficiente, la plupart des animaux vaccinés résistent aux maladies contre lesquelles ils ont été immunisés.

Contre quelles maladies les vaccins peuvent-ils protéger mon animal familier?

La plupart des vétérinaires conviennent que tous les chats devraient être vaccinés contre les maladies répandues, graves ou très contagieuses (vaccins de base). D’autres vaccins pourront être recommandés selon les risques courus par certains chats (vaccins facultatifs). À noter que beaucoup de propriétaires croient que les vaccins procurent une immunité à 100 % chez tous les chats, ce qui est inexact. Certains vaccins protégeront la plupart des chats, mais d’autres pourront seulement réduire la gravité des signes cliniques.

Panleucopénie infectieuse du chat (parvovirus, distemper du chat)

La panleucopénie est une maladie virale potentiellement mortelle qui cause des vomissements, de la diarrhée, une déshydratation grave, de la fièvre et une mort soudaine. Les chatons nés d’une mère infectée peuvent souffrir de lésions cérébrales permanentes. Les jeunes chats semblent plus vulnérables au parvovirus. Cette maladie est facilement prévenue par la vaccination, qui est considérée très efficace.

Le virus est très résistant dans l’environnement et peut demeurer infectieux pendant longtemps, contaminant les chenils, les bols de nourriture, les litières et autres surfaces. La vaccination représente la seule façon de protéger votre chat, car l’exposition au virus est très probable, même pour les chats d’intérieur. Les humains peuvent propager le virus dans une maison par les chaussures ou les mains et les pensions, les concours ou les déplacements peuvent accroître le risque de contact. En outre, il a maintenant été démontré que le sous-type 2b du parvovirus canin affecte les chats, mais le vaccin semble protéger les chats exposés. Une injection ou des gouttes intranasales peuvent être utilisées pour vacciner les chats et les chatons.

Rhinotrachéite féline (virus herpès de type 1) et infections à calicivirus

Ces organismes infectent les voies respiratoires des chats, causant des écoulements des yeux et du nez, des éternuements, des ulcères buccaux et, parfois, une perte d’appétit. Bien que le vaccin ne prévienne pas entièrement l’infection, il peut en réduire considérablement la gravité. La propagation s’effectue habituellement par le contact entre chats, des particules aérosol provenant des chats qui éternuent et des surfaces infectées. Parfois, les calicivirus peuvent se propager et causer l’arthrite ou d’autres conséquences graves. Chez certains chats, ces affections peuvent se développer pendant des périodes de stress. Un chat déjà rétabli pourra manifester des symptômes et transmettre le virus à d’autres chats. Les chatons à risque élevé peuvent être vaccinés tôt contre ces agents et tous les chats devraient recevoir les vaccins contre ces infections. Des signes cliniques légers peuvent être observés après la vaccination. Communiquez avec votre vétérinaire si vous avez des inquiétudes.

Rage

Tous les mammifères, y compris les humains, courent le risque de contracter la rage, presque toujours mortelle. Les animaux infectés peuvent être atteints de la forme «paralytique» qui se manifeste par l’abattement, la faiblesse et la paralysie ou de la forme «furieuse» qui se caractérise par une agression anormale. Dans certaines régions du Canada où le risque est élevé, la vaccination des chats est obligatoire. Les chats peuvent sembler amicaux, s’approcher d’une personne, puis réagir violemment et mordre lorsqu’on les flatte.

La recherche montre que les animaux porteurs de la rage peuvent éliminer le virus (et infecter les personnes) avant que les symptômes ne soient évidents, c’est pourquoi il ne faut jamais s’approcher d’un animal errant! Des données récentes montrent que les chats ont maintenant dépassé les chiens comme les porteurs les plus probables de la rage —soyez donc méfiants et ne manipulez pas des chats morts, malades ou féraux. Une fois que les personnes ou les animaux contractent cette maladie, elle est mortelle, à moins de n’avoir reçu une vaccination efficace.

Les vaccins récents possèdent une formulation sûre et sont spécialement conçus pour nos félins. Même les chats d’intérieur devraient recevoir ce vaccin, car ils peuvent s’évader et des animaux sauvages pourront pénétrer dans la maison à notre insu (chauves-souris, moufettes, ratons-laveurs).

Vaccins facultatifs pour les chats :

Virus de la leucémie féline

Ce virus cause de multiples affections—allant des tumeurs, comme la leucémie, à la destruction de mœlle osseuse, et il peut aussi provoquer une perte de poids, des infections chroniques et l’anémie, même si certains chats infectés peuvent ne pas manifester de symptômes pendant plusieurs années. La transmission se fait facilement—bols de nourriture et d’eau, salive, écoulement nasal, mère chat, selles, urine, contact—peu importe—si les chatons sont exposés (particulièrement les jeunes chatons de moins de 16 semaines), ils contracteront la maladie! Les vaccins contre la leucémie sont utilisés dans des situations où le chat vit avec un chat infecté, participe à des concours, voyage beaucoup, sort dehors ou fait partie d’une maison avec plusieurs chats, comme une pension ou un refuge pour chats, où il peut être exposé à des chats dont on connaît pas la situation par rapport au virus.

Même si le vaccin peut ne pas offrir de protection à tous les chats, ceux qui sortent dehors ou sont exposés à des chats infectés pourraient bénéficier de la vaccination. Idéalement, on devrait isoler le chat des chats infectés. Tous les chats doivent être testés avant de commencer le programme de vaccination.

Les chats individuels présentant un risque particulier peuvent aussi être vaccinés contre :

Chlamydophilose (anciennement Chlamydia, aujourd’hui Chlamydophila)

Chlamydophila felis est un organisme qui a tendance à infecter les yeux et les voies respiratoires. Le vaccin atténue surtout les signes cliniques plutôt que de protéger contre l’infection. Un traitement aux antibiotiques suffit habituellement pour contrôler les symptômes.

PIF (virus de la péritonite infectieuse féline, infection à coronavirus)

Ce vaccin est parfois utilisé pour les chats qui habitent dans un milieu où la présence de chats atteints de la PIF a été confirmée. On peut observer des infections endémiques dans les grandes pensions pour chats. La transmission se fait principalement par voie fécale-orale. Les chats exposés ne deviennent pas habituellement malades.

Plus de 95 % des chats se rétablissent—tandis que les autres qui, malheureusement, développent la PIF humide-sèche contractent la maladie mortelle. Le traitement échoue et la mort survient quelques semaines ou mois après l’apparition des signes cliniques. Le vaccin est une préparation de gouttes intranasales. Parlez à votre vétérinaire de ce vaccin—il n’est pas toujours indiqué.

_________________
le Bonheur ne se fait pas seul, il se fait à plusieurs!


..................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amouranimaux.meilleurforum.com
 
Vaccins pour chats (partie 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tour HLM pour chats
» petits manteaux et casquettes pour chats !!
» Constitution d'une banque alimentaire pour chats IRC
» recherche asso et FA pour chats errants
» Les jouets pour chats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amour des animaux :: Santée :: Santée et soin-
Sauter vers: